©2019 by ursulaschneider. Site by -Ipo-

Suche

Enfants placés



Le scandale des enfants placés montre de manière effrayante ce qui peut se passer lorsque certaines catégories de personnes ne sont plus considérées comme des membres à part entière de notre société. C’est la porte ouverte aux abus de toutes sortes.


En 2013, enfin, l’injustice subie par les enfants placés a été reconnue. Pendant des décennies, des dizaines de milliers d’enfants ont été arrachés à leurs familles et placés de force dans des fermes, des foyers, voire des prisons, et cela jusqu’en 1981. Ils y ont souvent été maltraités ou victimes d’abus sexuels.


Je me suis engagée au Conseil national et en tant que présidente de l’association «Agir pour la dignité» afin que ces souffrances incommensurables soient reconnues et leurs victimes indemnisées. La Suisse a présenté ses excuses officielles en 2013 ; une table ronde a été créée, les victimes ont été réhabilitées et la LMCFA, la loi fédérale sur les mesures de coercition à des fins d’assistance et les placements extrafamiliaux antérieurs à 1981, est entrée en vigueur en 2017.


Cette nouvelle loi a permis la création d’un fonds de solidarité de 300 millions de francs pour les victimes. Plus de 9000 demandes d’indemnisation ont été déposées. Après des retards initiaux, tous les versements devraient être effectués comme prévu avant fin 2019. De plus, un important travail de mémoire a été réalisé par une commission d’experts : en 2019, dix études seront publiées, une exposition itinérante circulera dans douze villes et du matériel pédagogique sera mis à disposition des écoles. Pour lutter contre l’oubli, et pour éviter que l’histoire se répète...

6 Ansichten